logo-IV-LCT.jpg

Ligue Communiste des Travailleurs

Section belge de la Ligue Internationale des Travailleurs -
Quatrième Internationale (LIT-QI)

« L'émancipation des travailleurs sera l'œuvre des travailleurs eux-mêmes. » K. Marx

Newsletter

Amplifions la solidarité envers Pinheirinho !
Alckim l’assassin doit être dénoncé !

Dimanche 22 janvier, six heures du matin. Cette date va rester gravée dans la mémoire des activistes de tout le Brésil comme un symbole de plus de la violence du Capital contre les travailleurs pauvres. L’expulsion de Pinheirinho par 2000 soldats de la Police Militaire, ordonné par le gouverneur de l’Etat de São Paulo, M. Alckim, s’ajoute à la violente répression d’Eldorado de Carajás (Pa) et de Corumbiaria (Ro), durant lesquelles les paysans furent assassinés par les troupes envoyées par les gouvernements du PSDB (Parti de la Social-Démocratie Brésilienne).

Pinheirinho, la plus grande occupation urbaine d'Amérique Latine, est en train d'être durement réprimée

La communauté de Pinheirinho (São José dos Campos, Brésil, 97 km de São Paulo), la plus grande occupation urbaine d'Amérique Latine, est en train d'être militairement occupée en ce moment même. La Police Militaire (PM), sous le commandement du gouverneur de São Paulo, Geraldo Alckmin (PSDB, « Parti de la Social-Démocratie Brésilienne »), sous couvert d'un mandat de la Juge Márcia Loureiro, a envahi par surprise la communauté où vivent près de 2000 familles et quelques 9000 personnes, parmi lesquelles 2600 enfants. Une opération de guerre contre d'humbles familles de travailleurs sans toit est en cours. L'évacuation ordonnée par la justice d'État est absolument illégale : elle est contraire à une résolution de la justice fédérale brésilienne.