logo-IV-LCT.jpg

Ligue Communiste des Travailleurs

Section belge de la Ligue Internationale des Travailleurs -
Quatrième Internationale (LIT-QI)

« L'émancipation des travailleurs sera l'œuvre des travailleurs eux-mêmes. » K. Marx

Newsletter

8 mars 2018

Le 8 mars :
Faire grève dans les usines, protester dans la rue !

La « Journée internationale de la femme » n'est pas n'importe quelle date, comme on veut nous faire croire depuis longtemps : ces dernières années, cette date a été déformée par la bourgeoisie, par les institutions de l'impérialisme et par le réformisme, qui l'ont privée de son caractère de classe en la transformant en une journée consacrée à célébrer la « fraternité des femmes » (toutes les femmes, riches et pauvres, exploiteuses et exploitées). Et chaque année, le 8 mars, les médias transmettent des hommages hypocrites aux femmes en général, essayant de transmettre le concept que l'oppression de la femme est chose du passé, parce qu'aujourd'hui, il y a des femmes qui sont ministres, secrétaires d'Etat, juges, présidentes et dirigeantes d'entreprise.

28 septembre 2017

2017 : Une année de mobilisation continue

Les luttes des femmes ont permis l’obtention de droits tels que le vote, la contraception, l’avortement, des augmentations salariales, ou encore les droits du travail liés à la maternité. Mais ces droits ne sont pas pour autant acquis définitivement. En effet, non seulement les inégalités et les discriminations existent encore, mais nos acquis tendent à être remis sans cesse en question, grignotés petit à petit, quand ils ne sont pas carrément attaqués frontalement. Cela est d'autant plus vrai à l'heure de l'austérité imposée à l'ensemble des travailleurs. Lire notre tract.

Ce jeudi 28 septembre, tous à la manif
Bruxelles, Esplanade Cinquentenaire 17 h 30

8 mars 2017

8 mars : Soutenons la grève pour et avec les femmes dans le monde entier !

Ce 8 mars, les femmes du monde entier écriront une autre page importante de l'histoire de la lutte pour leurs droits : dans une action sans précédent en cette journée internationale de la femme travailleuse, un appel à la grève est lancé dans plus de 20 pays, et nous descendrons dans la rue. Lire notre tract. (aussi en néerlandais)

Assez de féminicides et de violence machiste !
Non aux coupes budgétaires ! Pour des droits complets pour les femmes !
A travail égal, salaire égal !
Défense des droits maternels et dépénalisation de l'avortement !
Contre le machisme et toutes les formes d'oppression !
A bas Trump et l'impérialisme !
Pour la fin du capitalisme ! Vive le socialisme !

1er mai 2016

Un collectif de femmes sans papiers qui bouge !

Lors de la manifestation organisée par le collectif des femmes sans-papiers le 6 mars dernier à Bruxelles, nous avons rencontré Maïmouna, une des organisatrices. En cette période d’exclusions et de politique gouvernementale xénophobe, nous voulons mettre en avant les courageuses actions de ces femmes, actuellement sans-papiers. Voici un entretien avec Maïmouna et un autre militante du collectif, Mamadou. Maïmouna est arrivée de Guinée-Conakry, il y a trois ans. Son fils est né en Belgique. Elle a introduit une demande d'asile dans la région d'Anvers et y a obtenu une maison sociale, mais en 2014, quand son fils avait 8 mois, sa procédure d'asile s'est terminée. Elle est arrivée à Bruxelles en juin 2015, où elle a rencontré d'autres sans-papiers et un climat de mobilisation.

01 mars 2016
Secrétariat International de la LIT-QI

journeeFemme.jpgAvancer dans les luttes contre le machisme et l’exploitation

 En Argentine, en juin 2015, plus d'un demi-million de personnes se sont mobilisées contre la violence envers les femmes, comme le firent aussi cent mille personnes en Espagne en novembre dernier. En Espagne également, plus de cinquante mille signatures ont été récoltées contre une manifestation convoquée en février dernier par les « ultramachistes » à Barcelone et Grenade, et qui fut effectivement interdite. Les milices de femmes kurdes, avec les milices de leurs camarades masculins, continuent à lutter contre l'armée réactionnaire de Daesh (EI).