logo-IV-LCT.jpg

Ligue Communiste des Travailleurs

Section belge de la Ligue Internationale des Travailleurs -
Quatrième Internationale (LIT-QI)

« L'émancipation des travailleurs sera l'œuvre des travailleurs eux-mêmes. » K. Marx

Newsletter

Pinheirinho, la plus grande occupation urbaine d'Amérique Latine, est en train d'être durement réprimée

La communauté de Pinheirinho (São José dos Campos, Brésil, 97 km de São Paulo), la plus grande occupation urbaine d'Amérique Latine, est en train d'être militairement occupée en ce moment même. La Police Militaire (PM), sous le commandement du gouverneur de São Paulo, Geraldo Alckmin (PSDB, « Parti de la Social-Démocratie Brésilienne »), sous couvert d'un mandat de la Juge Márcia Loureiro, a envahi par surprise la communauté où vivent près de 2000 familles et quelques 9000 personnes, parmi lesquelles 2600 enfants. Une opération de guerre contre d'humbles familles de travailleurs sans toit est en cours. L'évacuation ordonnée par la justice d'État est absolument illégale : elle est contraire à une résolution de la justice fédérale brésilienne.

10 mai 2020

Solidarité avec la Révolution chilienne

En octobre 2019, le peuple chilien s'est soulevé contre les mesures d'austérité mises en œuvre par le régime de Sebastián Piñera. Depuis lors, la mobilisation n'a fait que se développer, sous un mot d'ordre crié en masse : Piñera, dégage ! Et une répression sanglante s'est mise en place, avec des milliers de prisonniers politiques, dans des conditions qui maintenant les condamnent à mort par infection de Coronavirus.
   Entre tant, les relations entre le gouvernement belge et le Chili sont excellentes. Rien n’a été dit sur la répression. Le business continue. Circulez, il n’y a rien à voir. En effet, cela gâcherait un peu les importants bénéfices faits par la bourgeoisie belge.

6 mai 2014
Une déclaration de la LIT

Le processus révolutionnaire

La révolution dans le monde arabe continue à être au centre de la situation politique mondiale. L’Egypte, un des pays qui a ébranlé le monde, avec la chute de Moubarak en 2011, continue à être le théâtre d'un processus révolutionnaire, avec des avancées et des reculs.

15 août 2013

L'armée n'attaque pas seulement les Frères musulmans réactionnaires, mais tout le peuple

Le peuple égyptien est protagoniste d'une puissante révolution depuis 2011. Dans un premier temps, la force du mouvement populaire a renversé le dictateur Moubarak. Cela n'a pas détruit le régime militaire, mais cela signifia une grande victoire pour le peuple et un coup dur pour le sommet de l'Armée, car c’est le gouvernement de ce dernier qui est tombé. C'était toutefois aussi un coup dur pour les Frères musulmans, qui, au moment même de l'explosion des mobilisations de masses, avaient un accord avec Moubarak lui-même pour la succession au pouvoir de son fils, Gamal, afin de maintenir la continuité du régime, dans lequel les Frères musulmans seraient une « opposition tolérée ».

23 juillet 2013

Manif du 30 juin. Sur l'affiche : « A bas le régime des Frères musulmans »Aucune confiance dans le nouveau gouvernement égyptien, marionnette de l'armée et de l'impérialisme !