logo-IV-LCT.jpg

Ligue Communiste des Travailleurs

Section belge de la Ligue Internationale des Travailleurs -
Quatrième Internationale (LIT-QI)

« L'émancipation des travailleurs sera l'œuvre des travailleurs eux-mêmes. » K. Marx

Newsletter

17 janvier 2014
Juan Parodi

La rébellion La révolution fait face ouvertement aux djihadistes

Depuis des mois, le rejet du dénommé Etat islamique de l'Irak et de la Syrie (EIIL), le principal groupe djihadiste, ne cesse d'augmenter. Ce groupe, dont le principal soutien financier et de combattants se trouve à l'étranger, s'est consolidé dans les zones précédemment libérées de la dictature.

14 octobre 2013
Ronald León Nuñez

Faut-il exiger des armes à l’impérialisme ?

« Celui qui attend la révolution sociale ''pure'' ne la verra jamais. Ce serait un révolutionnaire de salon, qui ne comprend pas la vraie révolution. »
   Lénine, 1916

En analysant la situation de la guerre civile en Syrie, c’est quasi un consensus que la dictature d’El Assad détient une supériorité militaire sur l’Armée syrienne libre (ASL) et l’ample treillis de milices qui luttent pour mettre en échec sa tyrannie.

20 juin 2013
Aldo Cordeiro Sauda, Fabio Bosco, Márcio Palmares, Ronald León Núñez et Sebastião Nascimento

10 questions clés pour comprendre la révolution syrienne

La Révolution syrienne est en danger ! L'intervention de la Russie, de l'Iran et du Hezbollah a permis au régime décadent de Bachar Al Assad de reprendre le contrôle dans des villes importantes et de déclencher une nouvelle vague de massacres contre la population. La contre-révolution a déjà coûté plus de 100 000 vies. Le peuple syrien et la révolution ont besoin du soutien et de la solidarité active des travailleurs et des jeunes à travers le monde !

27 septembre 2013

Après la menace d'intervention, les Etats-Unis reculent de façon retentissante.

Face à l'attaque meurtrière d’Assad avec des armes chimiques contre les zones contrôlées par les rebelles à Damas, les Etats-Unis ont annoncé en grande fanfare qu’ils bombarderaient la Syrie parce qu’Assad avait « franchi la ligne rouge ».

10 septembre 2013

L’intervention criminelle impérialiste se complique

Il y a quelques semaines, une intervention impérialiste « précise et limitée » en Syrie semblait imminente. « J'ai décidé que les Etats-Unis doivent agir militairement en Syrie », voilà le défi proclamé par Obama. Tout indiquait que même en l’absence de couverture par l'ONU et l'OTAN, l'intervention aurait lieu, au moins avec le soutien du Royaume-Uni, son principal allié, et celui de la France.