logo-IV-LCT.jpg

Ligue Communiste des Travailleurs

Section belge de la Ligue Internationale des Travailleurs -
Quatrième Internationale (LIT-QI)

« L'émancipation des travailleurs sera l'œuvre des travailleurs eux-mêmes. » K. Marx

Newsletter

30 octobre 2017

Catalogne : une déclaration d'indépendance fictive et un article 155 bien réel

Le 1er octobre dernier, lors d'un Referendum organisé par la Generalitat, le gouvernement de la Comunauté autonome de Catalogne, plus de 90 % du peuple catalan a répondu par le OUI à la question : « Voulez-vous que la Catalogne soit un Etat indépendant sous forme de République ? »Le Referendum avait été déclaré illégal par le gouvernement central de Mariano Rajoy, sur la base de l'article 155 de la Constitution, qui lui permet de prendre le contrôle d'une communauté autonome comme la Catalogne si celle-ci « manque à ses obligations ou atteinte gravement à l'intérêt général de l'Etat espagnol ».
Le 10 octobre, une majorité de membres du Parlement catalan signe alors une Déclaration qui proclame la création d'une République catalane comme Etat indépendant. Celle-ci est soumise au vote le 27, et Rajoy destitue alors le président Carles Puigdemont, le vice-président Oriol Junqueras et d'autres représentants du gouvernement catalan, et il convoque à de nouvelles élections catalanes pour le 21 décembre. Et le lundi 30 octobre, deux partis indépendantistes, PDeCAT (Partit Demòcrata Europeu Català – Parti démocrate européen catalan), de Puigdemont, et ERC (Esquerra Republicana de Catalunya – la Gauche républicaine de Catalogne), de Junqueras, décident de participer à ces élections.
Voici une déclaration de ce 30 octobre de Corrent Roig, la section de la LIT-QI en Espagne.

Il n'y a pas de République, il n'y a pas de droit à décider sans mettre en échec l'article 155.
Boycott des élections de Rajoy et de la Monarchie.

27 novembre 2016

La mort de Fidel Castro

Fidel Castro est décédé dans la nuit du 25 novembre 2016. En 1959, il a dirigé la révolution qui a renversé le dictateur Fulgencio Batista, et depuis 1960, cette révolution a construit le premier Etat ouvrier en Amérique latine, à quelques encablures des côtes des Etats-Unis.
   Comme résultat de la révolution, le peuple cubain a gagné d'importants acquis qui se traduisirent en grandes avancées en matière de nutrition, de santé et d'éducation, une preuve de l'immense potentiel de l'économie planifiée, la socialisation des grands moyens de production et le monopole étatique du commerce extérieur, même dans un pays pauvre comme Cuba.

30 janvier 2016
Ligue internationale des Travailleurs - Quatrième Internationale

Martelly, dégage !
Hors d'Haïti, les troupes de la MINUSTAH !

La honteuse occupation militaire d'Haïti par les troupes de l'ONU (MINUSTAH) révèle une fois de plus sa nature. Le gouvernement d'extrême droite de Michael Martelly termine son mandat le 7 février, au milieu d'une énorme crise politique. La tentative de fraude lors des élections a provoqué une révolte populaire qui a empêché l'achèvement du second tour le 24 janvier, comme le voulait Martelly. Maintenant, à la fin du mandat et sans un successeur élu, le gouvernement manœuvre pour rester au pouvoir ou imposer un successeur.

24 juin 2015

Manifestation  à Sanaa contre les bombardements saoudiensRejetons les bombardements saoudiens sur le Yémen !
Vive la révolution du peuple yéménite !

Depuis la fin du mois de mars, une coalition de neuf pays, menée par l'Arabie saoudite et soutenue par l'impérialisme étasunien et l'Etat sioniste d'Israël, bombarde le territoire yéménite, le pays le plus pauvre du Moyen-Orient.
   Des milliers de civils ont déjà été tués et la destruction avance sans relâche. En dépit de leur caractère de classe bourgeois et de leur programme théocratique, les milices houthies sont à la tête d'un processus très progressiste qui a renversé le président Hadi, successeur de l'ancien dictateur Saleh. Actuellement, ils dirigent en outre la résistance armée contre les attaques étrangères, qui sont une réponse contre-révolutionnaire à la victoire du peuple yéménite.

12 décembre 2014

A propos de la restauration des relations diplomatiques entre Cuba et les Etats-Unis

Ces derniers jours, l'annonce de la reprise des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Cuba a fait la Une dans la presse politique mondiale. Les présidents Barack Obama et Raul Castro se sont mis d'accord pour mettre fin à une rupture qui datait du début des années 1960. Raul Castro a également exigé la fin du blocus commercial et d'investissement, imposé par les Etats-Unis lors de cette rupture. Et Obama s'est engagé à demander l'abrogation de cette loi au Congrès.